FORMATION DES ACTEURS INTERVENANT DANS LA DELIVRANCE DES CARTES D'INVALIDITE

 

 

Dans la salle de rencontre de l’OCADES de Bobo-Dioulasso a eu lieu ce jeudi 03/08/2017, le lancement officiel de la formation des acteurs des services techniques de l’Etat qui interviennent dans la délivrance des cartes d’invalidité. C’est en vue de la mise en œuvre effective des activités du projet « Plaidoyer pour la délivrance de 2500 carte d’invalidité, d’ici au 31-12-2017 » que l’Organisation Dupont pour le Développement Social (ODDS) a initié cette formation.

Le Burkina Faso a adopté la loi 012/AN du 1er Avril 2010 portant protection et promotion des personnes handicapées et le décret n°2012-824/MASSN/MEF/MS portant conditions de délivrance de la carte d’invalidité en faveur des personnes handicapées du Burkina Faso. Conformément à ces instruments juridiques, l’ODDS, pour contribuer à une meilleure protection et promotion des droits des personnes en situation de handicap, a postulé à un appel à projet lancé par la Commission Nationale Consultative des Droits de l’Homme (CNCDH) de la République Française. Ce projet, intitulé « Plaidoyer pour la délivrance des cartes d’invalidité et l’application effective des avantages liés à sa détention en faveur des personnes en situation de handicap au Burkina Faso », a retenu l’attention du jury et a reçu l’un des 05 prix attribués par la CNCDH de la République Française, en 2016.

La mise en œuvre de ce projet prévoit le renforcement des compétences des acteurs et un plaidoyer auprès des parties prenantes dans la protection et la promotion des droits des personnes en situation de handicap.

Cette formation de sensibilisation et de plaidoyer auprès des services techniques des Hauts-Bassins chargés de la production de documents pour l’établissement de ces cartes d’invalidité entre dans ce cadre. Elle devrait également motiver ces acteurs pour faciliter la production des cartes et s’approprier la loi 012/AN du 1er Avril 2010 et du décret n°2012-824.

« C’est un grand projet pour les Hauts-Bassins et le Burkina Faso qui aura un impact important pour les personnes handicapées et les services techniques. Ainsi, « devront-ils sensibiliser les personnes handicapées sur l’importance des documents délivrés, rechercher, collecter et envoyer les dossiers à la hiérarchie pour la confection des dites cartes», dira Madame Solange SOME, Directrice Provinciale du Ministère de la Femme, de la Solidarité Nationale et de la Famille des Hauts-Bassins, représentant le Directeur Régional, au cours de son discours de lancement de cette formation.